Suivi de Grossesse en Angleterre – Booking Appointment

Je vous racontais la dernière fois le premier rendez-vous chez le généraliste, histoire de « déclarer » sa grossesse en Angleterre et de démarrer les démarches administratives.

Maintenant que vous avez vu votre généraliste et que vous avez été référée à un hôpital pour le suivi et l’accouchement, les choses sérieuses commencent. Je vous rappelle que nous sommes en Angleterre… Re-lax.

L’étape suivante, c’est le Booking appointment, ou la prise de contact avec une Midwife (sage-femme) à l’hôpital.

Il dure une bonne heure. Au programme : récapitulation de votre passé médical, prises de sang, explication du suivi de grossesse, paperasse, questions / réponses.

Tout d’abord, on vous remet un cahier d’Antenatal Notes ou Antenatal Record. Il faut en remplir une partie soi-même. La sage-femme en remplira une autre partie le jour du booking appointment, et lors de vos rendez-vous prénataux suivants. A vous donc de répondre aux questions concernant vos données personnelles, vos origines familiales, les problèmes de santé / psychologiques auxquels vous avez pu faire face jusqu’à présent, les informations sur vos précédentes grossesses / fausses couches.

Au programme également, ces petits tests et dépistages si sympathiques :

Les tests d’urine pour détecter une infection éventuelle ou des sucres qui ne devraient pas être là. Ces tests sont effectués à chaque visite, donc évitez, comme moi, d’aller faire pipi juste avant de partir à votre rendez-vous…
Les analyses de sang. Elles sont beaucoup moins nombreuses qu’en France, et beaucoup moins fréquentes. Vous pouvez également y refuser ces tests si vous ne souhaitez pas les effectuer. En Angleterre, on vous propose au Booking appointment les recherches suivantes :
– Les plaquettes, en particulier pour mesurer le taux de fer dans le sang
– La confirmation de votre groupe sanguin et de votre Rhésus
– Une recherche d’anticorps (antibodies)
– Le taux de glucose dans le sang (random blood sugar)
– L’anémie à hématies falciformes (Sickle cell)
– La Thalassémie, aussi connue sous le nom de « maladie méditerranéenne » (Thalassemia)
– La Rubéole (German measles ou Rubella)
– Le SIDA (HIV)
– L’hépatite B (Hepatitis B)
– La Syphilis
J’imagine qu’ils font aussi une recherche d’hormones de grossesse, mais j’avoue que je n’ai pas vu de résultat à ce propos… A croire qu’ils nous font vraiment confiance pour faire pipi sur un bout de papier et lire les résultats d’un test de grossesse.

A noter donc que le test de la toxoplasmose n’est pas proposé ! On vous expliquera comment éviter de l’attraper, mais on ne surveillera en aucun cas cette maladie durant votre grossesse. Je m’étais jurée de faire faire le test en France après ma première grossesse… ce que je n’ai jamais fait bien évidemment. D’un autre côté, les précautions à prendre pour éviter de contracter la toxoplasmose sont assez basiques, donc ça ne me dérange pas vraiment de ne pas savoir. Et vivant en ville, il est quand même moins probable que je l’attrape.

Les résultats de vos analyses vous sont envoyés par la poste au bout d’une semaine environ. Grosso modo, l’hôpital a les résultats avant vous. S’il s’avère qu’un résultat est anormal, ils vous passent un coup de fil et vous convoquent. Dans le cas contraire, vous n’aurez aucune nouvelle et devrez attendre patiemment le facteur. Pour ma part, aucune échelle de résultat ne m’a été fournie avec mes résultats. J’ai reçu un papier plein de chiffres incompréhensibles et je suis allée voir sur internet à quoi tout cela pouvait bien correspondre, avec les taux « moyens ». Comme je n’avais pas eu de coup de fil, je savais que tout allait bien, mais quand même. Pour info, une sage-femme discute avec vous des résultats de vos analyses lors du rendez-vous prénatal des 16 semaines… Oui. 8 semaines plus tard…

Côté prévention toujours, on vous proposera différentes échographies :

– La première, appelée dating scan (parce qu’elle permet de dater la grossesse et donc d’évaluer plus précisément la date d’accouchement), a lieu à environ 12 semaines ;

– La deuxième, appelée anomaly scan a lieu vers 20 semaines, pour vérifier que le bébé se développe normalement ;

– On peut éventuellement vous proposer une troisième échographie vers 34 semaines (en général en cas de placenta mal placé ou d’inquiétudes quant au développement du bébé).

Vous avez la possibilité de les refuser, avec les tests de dépistage qui vont de paire (trisomie, développements anormaux…).

Vous devez donc signer quelques papiers histoire de montrer que vous avez bien compris à quoi servent les différents tests et que vous êtes d’accord pour les faire.

Voilà en gros en quoi consiste le Booking Appointment. Comme c’est le premier « vrai » rendez-vous, n’hésitez pas à venir avec une liste de toutes les questions que vous pouvez vous poser concernant votre grossesse et vos inquiétudes. On a beau se dire qu’on pensera bien à tout demander, on oublie toujours quelque chose. Donc autant se faire une petite liste !

Credit Photo : Tumblr

Publicités

Suivi de Grossesse en Angleterre – Planning des visites anténatales

Après la prise de contact avec son généraliste pour déclarer sa grossesse et la prise de contact avec l’hôpital je voulais faire un point rapide sur les visites anténatales en Angleterre.

Voilà le planning de suivi que l’hôpital m’a proposé pour mes deux grossesses. J’imagine que c’est le même pour tout le monde, indépendamment des hôpitaux.

Semaine 8+0 – 9+6 : Booking appointement (Hôpital)
J’en ai déjà parlé, pour plus d’info, c’est par ici.

Semaine 11+0 – 13+6 :1ère échographie (Hôpital)
Je vous en parlerai en détail dans peu de temps. Mais grosso modo, l’échographie a pour but de dater votre grossesse (et donc de déterminer avec plus de précision la date d’accouchement prévue) et de dépister certaines anomalies dont les cas de trisomie. Elle permet aussi de déterminer si vous avez des chances d’avoir des complications lors de votre grossesse et donc d’accoucher prématurément.

Semaine 16 : Visite de routine à l’hôpital
– La sage-femme fera un point sur les analyses effectuées lors du Booking Appointment (vous aurez déjà reçu les résultats par la poste et aurez été contactée s’il y avait un résultat douteux).
– Elle vous expliquera également en quoi consiste l’échographie des 20 semaines.
– Examens : prise de tension, analyse d’urine.

Semaine 20+0 – 21+6 : 2ème échographie (Hôpital)
Histoire de vérifier que le bébé se développe normalement, et pour vérifier où si situe le placenta (il ne faut pas qu’il obstrue le col de l’utérus). Plus de détails très bientôt à ce sujet également.

Semaine 25 : Visite de routine chez le généraliste – 1ère grossesse uniquement
Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine (symphysis-fundal height) : distance entre l’os pubien et le fond utérin, évalués par palpation manuelle. La distance est mesurée avec un mètre de couturière.
A partir du quatrième mois de grossesse, l’utérus doit mesurer environ 16 cm et prendre ensuite 4 cm par mois jusqu’au septième mois. A partir de 32 semaines d’aménorrhée (au-delà du 7e mois), il évolue de 0,5 cm par semaine jusqu’au terme. On compare donc les résultats obtenus sur la femme enceinte à la hauteur utérine moyenne.
A 4 mois : la moyenne est de 16 cm.
A 5 mois : la moyenne est de 20 cm.
A 6 mois : la moyenne est de 24 cm.
A 7 mois : la moyenne est de 28 cm.
A 8 mois : la moyenne est de 30 cm.
A 9 mois et jusqu’au terme : la moyenne est de 32-34 cm.
(source : infobebes.com)

Semaine 28 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Analyses de sang : anémie (anemia), taux de glucose (random blood glucose)
– Traitement pour les femmes qui ont un Rhésus négatif.
– Remise du certificat Mat B1 (à donner à son employeur pour les indemnités de congé maternité).
– Vous pouvez réserver vos cours d’accouchement.

Semaine 31 : Visite de routine chez le généraliste – 1ère grossesse uniquement
– Le médecin passera en revue les résultats de vos analyses faites en semaine 28.
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.

Semaine 34 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Analyses de sang : anémie (anemia).
– La sage femme vous donnera plus d’informations sur le travail et la naissance ; elle abordera en particulier le birth plan (projet de naissance) que vous devrez rédiger avant l’accouchement, comment reconnaître les signes de travail et comment gérer la douleur du travail et de l’accouchement.

Semaine 36 : Visite de routine chez le généraliste
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine. Le médecin vérifiera également la position du bébé (s’est-il retourné et a-t-il la tête en bas ? est-il en position de siège ?
– Il vous donnera également des informations sur l’allaitement, la vitamine K, les tests qui seront faits sur votre enfant juste après sa naissance, et comment prendre soin de vous après la naissance.

Semaine 38 : Visite de routine à l’hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– La sage-femme vous expliquera les démarches à suivre en cas de grossesse dépassant les 40 semaines et vous donnera un rendez-vous pour votre 41ème semaine de grossesse, au cas où…

Semaine 40 : Visite de routine chez le généraliste ou à l’hôpital – 1ère grossesse uniquement
Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.

Semaine 41 : Hôpital
– Examens : prise de tension, analyse d’urine, mesure de la hauteur utérine.
– Echographie pour voir comment se porte le bébé et définir si la femme enceinte peut attendre un travail naturel.
– On peut également vous proposer un déclenchement ou un décollement de membrane, pour accélérer / démarrer le travail naturellement.

Crédit Photo : Tumblr 

Le suivi de grossesse en Angleterre (1)

En Angleterre, le suivi est beaucoup plus relax qu’en France d’après ce que j’ai pu constater suite a mes deux grossesses (suivies en Angleterre) et d’apres ce qu’ont pu me dire mes amies qui ont été suivies en France.

Quelle est la marche à suivre ici en Angleterre et comment ça se passe ?

Grosso modo, une fois qu’on a fait un test de grossesse et que celui-ci s’avère positif, il faut prendre rendez-vous avec son GP (l’équivalent du généraliste français).

Les rendez-vous chez le GP sont assez minutés, même si ce n’est marqué nulle part. En général, on a 15 minutes pour parler de ce qui nous amène, être ausculté (si besoin est), et récupérer son ordonnance (si besoin est également, bien évidemment). Quand on le sait, ce n’est pas un souci. Sinon, on risque d’être un peu dérouté, car quand on attend un enfant on a quand même envie de s’étendre un peu sur le sujet et de poser un milliard de questions, en particulier pour une première grossesse.

J’ai donc pris rendez-vous chez mon GP quand 2 tests de grossesse m’ont confirmé que nous attendions une heureuse nouvelle. Quelques jours plus tard, je me rends donc au cabinet et une généraliste que je n’ai jamais vue auparavant me reçoit (celle que je vois habituellement est en vacances, et comme je n’ai pas vraiment envie d’attendre une ou deux semaines, j’ai pris ce qu’il y avait). Je vous résume le rendez-vous :

Moi : « Bonjour, je viens pour une bonne nouvelle, j’ai appris la semaine dernière que j’étais enceinte »

Elle : « Très bien. C’était voulu ? »

Moi : (Je viens de te dire que c’était une bonne nouvelle, donc a priori, c’est que c’était voulu quand même). « Oui, oui, nous sommes ravis avec mon mari ».

Elle : « Bien ! Vous avez fait un test de grossesse ? »

Moi : (non, non, j’ai juste l’impression que je pourrais être enceinte donc je viens vous voir) « oui, j’en ai même fait deux : tous les deux positifs. »

Elle: « Parfait, toutes mes félicitations, je vous réfère donc à l’hôpital Truc pour l’accouchement et le suivi », ils vous contacteront pour le Booking appointment (le Premier RDV avec toutes les questions médicales et les tests sanguins). Je vous donne votre Pregnancy Pack (Pack d’information sur la grossesse), ça devrait répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir. Il y a également un petit papier à remplir et à renvoyer pour votre maternity exemption certificate. Et puis c’est votre deuxième grossesse et tout s’est bien passé la dernière fois, donc il n’y a pas de raison que ça se passe autrement cette fois ci ! Mais si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à nous appeler et à prendre rendez-vous ! »

Moi : (vous me croyez sur parole alors, on ne vérifie pas que je suis bien enceinte hein….pas de prise de sang juste au cas où je ne saurais pas faire pipi correctement sur un bout de papier et vérifier compter le nombre de lignes de couleurs dans la petite fenêtre…) « Parfait ! »

En ressortant, je jette un petit coup d’œil au Pregnancy Pack que le docteur m’a donné. Un petit bouquin qui explique le déroulement de la grossesse et les étapes majeures du suivi, les aliments à éviter, les choses à faire / ne pas faire quand on est enceinte.

Je trouve également le papier à renvoyer pour obtenir mon maternity exemption certificate. A faire absolument, ça permet de ne pas payer les médicaments ni le dentiste jusqu’au premier anniversaire de l’enfant. Facile à remplir sauf une case… Date prévue d’accouchement…hmmmmm…la généraliste a complètement oublié de me  donner ma date prévue d’accouchement, bien qu’elle m’ait demandé la date de mes dernières règles… Je suis tout aussi fautive, je n’ai même pas demandé… Déjà une mère indigne… Mais maintenant que je me suis rendu compte de l’oubli, il faut que je sache ! Je passe donc au secrétariat. La gentille réceptionniste passe un coup de fil au médecin, et hop, c’est bon, j’ai ma date pour mi-août.

En Angleterre, on calcule la date d’accouchement un peu différemment : on prend le jour des dernières règles et on rajoute 40 semaines. On ne parle jamais de semaine d’aménorrhée, ni de semaine de grossesse. Il n’y a qu’un seul type de semaine, c’est bien plus simple a mon goût !

Toutefois, le calcul du terme pouvant être faux en raison de la longueur du cycle et de la période d’ovulation de la femme, la première échographie, appelée d’ailleurs dating scan, permet de donner une date prévue d’accouchement beaucoup plus fiable, en fonction de la taille du fœtus (tous les fœtus se développent exactement de la même manière durant les premières semaines).

Voilà donc pour le premier rendez-vous de suivi. Il peut être un peu déroutant, car très rapide, et ne donnant lieu à aucune vérification / auscultation. Il faut donc patienter véritablement jusqu’à la première écho pour voir que tout va bien, ce qui peut paraître atrocement long.

Je voulais également recommander un site très bien fait qui m’avait bien aidé lors de ma première grossesse et auquel je me réfère toujours d’ailleurs. Il s’agit de Babycentre . Une mine d’informations pour les futures mamans. Le site propose même de recevoir chaque semaine une newsletter pour en savoir plus sur le développement du bébé et les changements survenant dans le corps de la femme enceinte. Il existe également une version française, mais comme le calcul du terme est différent entre les deux pays, je préfère le site anglais.